Week crush #1

Nouvelle envie pour le blog : lancer un rendez-vous hebdomadaire pour parler de mes crush de la semaine.

N’ayant pas de vacances cette année (vive les stages d’été), je fais tout ce que je peux pour m’évader l’esprit au quotidien, après le travail et le week-end. Alors à moi le Paris vidé, ou presque, de ses parisiens, les sorties et les ballades tranquilles dans le marais, et tout ça sous un soleil plutôt bien présent.

Mon premier crush de cette semaine va droit au film Déesses indiennes en colère réalisé par Pan Nalin. Je suis allée le voir plutôt confiante et certaine d’appréciée, sauf que je n’ai pas seulement apprécié, j’ai réellement et sincèrement ADORE ! J’ai adoré les personnages, toutes ces femmes aux personnalités si différentes mais toutes très belles, fortes, engagées et inspirantes. Le film a d’après ce que j’ai pu comprendre été vendu comme un film de nénette, plutôt léger. Au final, j’y ai vu un bonne part de féminisme de la part de Pan Nalin, il y célèbre la femme indienne d’aujourd’hui, entre tradition et modernité. ll a d’ailleurs réussi à me faire passer à travers toute une palette d’émotions, à la fois entre les rires, les larmes, la colère ou même l’espoir. En Inde, le film n’a pas été reçu de manière très positive par certaines institutions nationales, les images des déesses ont été floutées, le gouvernement a même ordonné certaines coupes et des menaces de mort ont été proférées à l’encontre du réalisateur. En effet, les problèmes soulevés par le film n’ont clairement pas été approuvés par les supporters du modèle traditionnel patriarcal. Voir en face que la condition de la femme en Inde est l’une des pires au monde, entre viols, mariages forcés et autres joyeusetés, forcément tout le monde n’est pas capable d’assumer, notamment lorsque l’on se sent coupable. Je conseille donc vivement d’aller voir ce film, parce que Pan Nalin et les actrices ont fait un travail merveilleux, et aussi pour faire un beau pied de nez à tous ses détracteurs.

angry_indian_goddesses_xlg

Mon deuxième crush est beaucoup plus frivole mais tout aussi important puisque je viens de commencer la série Gilmore Girls sur Netflix et j’ai beaucoup de mal à décrocher. Je ne suivais pas vraiment la série lorsqu’elle a commencé en 2000, il m’arrivait seulement de m’arrêter sur un épisode random lorsque je zappais dessus par harsard. Mon coup de coeur est surtout pour Lorelai Gilmore qui est drôle et légèrement folle à lier. Mais j’aime aussi cette série parce qu’elle me fait faire un sacré bon en arrière et me rappelle mon adolescence, en bref un bon moment de nostalgie.

gg-33755-58_-_h_2016

Mon troisième crush est littéraire : j’ai enfin lu Boujour Tristesse de Françoise Sagan. Ça faisait un bon bout temps qu’il était sur ma liste de livres à lire, je connaissais l’histoire personnelle de Sagan mais je n’avais encore jamais lu aucun de ses livres. C’est désormais chose faite. Je ne vais pas vous faire un résumé, tout ce qu’il y a à retenir, c’est que c’est une histoire tragique écrite par une jeune femme de seulement 18 ans et que son succès de l’époque est amplement mérité. J’aurais adoré dévorer ce livre au soleil sur une plage de la côte d’Azur.

Bonjour_tristesse

Mon quatrième et dernier crush de la semaine est pour le Season, un restaurant du haut marais, 1 rue Dupuis 75003. Les plats sont de saison, les produits frais, ce qui fait que la carte change en fonction et le cadre est vraiment très beau. J’y suis déjà allée plusieurs fois et à chaque fois c’est un régal. A mon dernier passage, j’ai pu y goûter la Shakshuka (la première de ma vie) parfaitement épicée et hyper gourmande. J’en remangerai sans problème ! J’ai déjà hâte d’y découvrir la carte de cet automne.

14002553_10209249651852077_1577247164_o(1)

lac_admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *